Etre enceinte et faire un spa, bonne ou mauvaise idée ?

Vous êtes enceinte et vous vous posez la question de savoir si pour pouvez continuer à utiliser votre bain nordique car vous en connaissez les bénéfices pour la santé et votre bien-être : amélioration du sommeil, oxygénation, diminution des maux de tête, soulagement de certaines douleurs musculaires et articulaires, augmentation des défenses immunitaires….la liste est longue, mais est-ce vraiment compatible avec votre état ? Voyons ensemble le pour et contre.

Ce qu’il faut savoir lorsqu’on est enceinte

Il est recommandé lorsque vous êtes enceinte de prendre conseil auprès de son médecin ou gynécologue avant d’effectuer une séance de spa. En effet, l’eau chaude provoquant l’augmentation du flux sanguin, il est possible que les risques de fausse couche soient plus élevés, notamment lors du 1er trimestre de grossesse.

Une fois cette période d’observation terminée, il vous sera possible de profiter de votre spa, toujours sous accord médical afin d’estomper quelques une des pathologies liées à votre état : jambes lourdes, mal de dos, migraines en respectant quelques précautions d’utilisation comme ne pas dépasser 20 minutes d’utilisation, sans jets massant et huiles essentielles et à 36°C maximum, et ce jusqu’au début du 3ème trimestre où il vous sera alors formellement interdit de vous abandonner à votre passe-temps préféré.

Les bénéfices d’un spa lorsqu’on est enceinte

Généralement au cours du deuxième trimestre votre vie sociale bat son plein : activité professionnelle, courses, sorties diverses, ce qui a tendance à accentuer fortement votre état de fatigue.

Afin d’atténuer les phénomènes de sensation de jambes lourdes, de douleurs musculaires, de maux de tête et de dos, de courbatures, il sera possible sous avis médical de profiter des bienfaits de votre spa. Vous ressentirez alors les effets bénéfiques de l’eau chaude sur votre corps et votre esprit : un réel moment de détente et lâcher prise à domicile.

femme qui se relaxe dans son bain

Les effets indésirables d’un spa lorsqu’on est enceinte

Lorsque vous avez le bonheur d’attendre la naissance de votre enfant, votre métabolisme change. En effet, outre ce qui se voit à l’extérieur, il y a ce qui se passe à l’intérieur avec notamment une augmentation de votre température corporelle. Il est donc indispensable de prendre certaines précautions comme par exemple ne jamais dépasser plus de 20 minutes d’utilisation au risque de déclencher une hyperthermie. Vous pourrez alors ressentir des frissons, de forts maux de tête, une sensation de malaise et voire même apparaître des plaques rouges sur votre corps avec comme point d’orgue une éventuelle fausse couche. Il ne faut donc sous aucun prétexte se délasser plus de 20 minutes et toujours dans une eau chauffée au maximum à 36°C sans aucune utilisation de jets, ceux-ci étant susceptibles de déclencher des contractions précoces.

Il vous sera également fortement conseillé de contrôler régulièrement la qualité du pH de votre eau. Comme vous le savez l’eau chaude stagnante d’un jacuzzi est propice à la prolifération de bactéries ou germes nocifs pour l’organisme particulièrement fragile des femmes enceintes. Il se peut dans certains cas qu’un phénomène de plaques rouges ou peau rougie vienne apparaître à la surface de votre épiderme. Sortez de votre bain immédiatement et allez consulter votre médecin ou gynécologue.

Besoin d'un conseil ?

Bonjour, je suis Philippe. Vous pouvez compter sur moi pour vous fournir des conseils d'expert et vous orienter au mieux selon vos envies, vos besoins et votre budget.

Philippe Riquier de Aquafolie's